Un petit bout de moi,

By Philippe Prot 4Je ne l’ai vécu qu’au travers de mes amies, cet espoir déchu d’être une mère accomplie…

Tant de fois j’ai rêvé de voir mon ventre s’arrondir, mais avec le temps, illusoire me semble cet avenir…

Je l’aurais caressé avec douceur, métamorphosée par ce nouveau bonheur…

Le jeu des ressemblances aurait été une évidence, il aurait un peu de nous deux, je pense…

J’aurais pris soin de nous trois, ouatés dans le coton et la soie…

J’ai pensé à son prénom et à la couleur de ses vêtements, cette absence de cordon, c’est une douleur, un déchirement…

Je me suis posée des cascades de questions qui, il faut bien se l’avouer, sont restées au stade d’embryon…

Ca fait quoi de ressentir cette vie naissante? Cet état cela va sans dire, reste indéfini, en attente…

Mais je ne ferai pas un enfant égoïstement, il lui faut des parents…

Malgré mes incessants tourments, un petit écho… « Maman! »

Il n’y a aucune indécence à confier sa souffrance…

Je ne sais pas trop quel sera mon destin, mais accoucher de ces mots m’aura soulagée enfin…